Une certaine idée du bonheur

Rachel Kadish

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Céline Leroy

Et si on parlait du bonheur ?

Universitaire new-yorkaise d’une trentaine d’années, Tracy Farber a décidé de vivre en retrait pour consacrer son existence à l’étude du bonheur. Allant à l’encontre d’une conception tragique de l’existence, elle est convaincue qu’une vie heureuse n’est pas forcément monotone et superficielle, qu’elle peut aussi être passionnée, profonde et palpitante. Lorsque, à l’abri de ses livres et de ses théories, elle dissèque l’existence de ses proches, sa thèse semble prometteuse. Mais quand sa vie personnelle est bouleversée par une rencontre amoureuse qui la pousse à quitter son poste d’« observatrice », elle se rend vite compte que toutes ses positions intellectuelles ne lui sont pas d’un grand secours.

Avec cet ouvrage à la fois dense, spirituel et désopilant, Rachel Kadish a pris le pari d’emprunter tous les codes de la chick lit pour dresser le portrait d’une jeune femme d’aujourd’hui, bien décidée à ne pas se laisser duper par les clichés romantiques. Quelque part entre Tolstoï et Desperate Housewives, elle manie, en fine observatrice des moeurs contemporaines, l’ironie et la satire avec une virtuosité jubilatoire et terriblement moderne.

Diplômée de Princeton, Rachel Kadish vit à Boston. Une certaine idée du bonheur est son premier roman publié en France. « Un écrivain béni, avec un sens de la nuance et de la narration qui n’a d’égal que son penchant pour la passion. » Toni Morrison

ISBN : 978-2-35584-066-1 • Format : 14 x 20 cm • Nombre de pages : 400 • Prix public : 21 euros • Mise en vente : 12 Mai 2011 Interforum : 482 175 / Prix, dates de parution, éléments techniques, couvertures, photos et crédits non contractuels

Commentaires