Tijuana Straits

Kem Nunn

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Natalie Zimmermann

« Kem Nunn est le digne héritier de James M. Cain et de Raymond Chandler. Je ne pense pas qu’il puisse exister un autre écrivain avec le sens du mal autant chevillé au corps. » Jim Harrison

 

Dans la lignée de Cormac McCarthy, le chef d’œuvre de Kem Nunn

Tijuana Straits, frontière de la Californie et du Mexique. Repris de justice, Sam Fahey mène là une vie solitaire et recluse. Cet ex-surfer, en proie à de fréquents accès de panique, est bien décidé à ne plus se mêler des affaires humaines. Lorsqu’il recueille une jeune femme mexicaine, Magdalena, qu’on a essayé d’assassiner près de chez lui, son existence paisible et solitaire vole en éclats. Activiste en lutte contre les injustices économiques de la région, où les grands groupes étrangers n’hésitent pas à exploiter les travailleurs mexicains et à polluer sans vergogne l’air et les rivières, Magdalena entraîne Sam à la recherche de ceux qui veulent sa mort. Dans ce no-man’s-land qu’est la frontière, patrie désolée de la corruption, de l’immigration clandestine, des trafiquants de drogue, où toute apparence s’avère trompeuse, Sam devra aller au bout de lui-même pour, peut-être, trouver la rédemption.

Plus encore qu’un thriller mystérieux, complexe et plein d’humanité, Kem Nunn nous donne ici son grand roman américain. Il dresse un portrait édifiant et sans concession de la frontière et, plus largement, un tableau terrifiant des relations entre pays industrialisés et pays du Sud, dont les rapports sont toujours fondés sur le sang. On y retrouve le sens de la nature et la conscience écologique de ses précédents livres, magnifiés par une prose lyrique qui donne à ce récit une force exceptionnelle.

Kem Nunn est né en 1948 à Pomona, Californie. Après La Reine de Pomona (Gallimard, La Noire, 1993), Surf City (Gallimard, Série Noire, 1995) et Le Sabot du diable (Gallimard, La Noire, 2004), Tijuana Straits est son quatrième roman publié en France.

ISBN : 978-2-35584-041-8 • Format : 14 x 22 cm • Nombre de pages : 350 • Prix public : 21 euros • Mise en vente : 20 janvier 2011Interforum : 424 802 / Prix, dates de parution, éléments techniques, couvertures, photos et crédits non contractuels

La presse en parle

 « Un romancier comme il en existe peu. Kem Nunn possède une énergie hors du commun. » Elmore Leonard

 

Du même auteur

Commentaires