Mort mystérieuse d'un respectable banquier anglais dans la bibliothèque d'un manoir Tudor du Sussex

L.C. Tyler

Traduit de l'anglais par Elodie Leplat

 

Vous aimez Agatha Christie, le Cluedo et les vieilles demeures anglaises ?

 

Findon, province du Sussex. L’écrivain Ethelred Tressider a décidé de délaisser pendant un temps le roman policier pour se consacrer à sa grande œuvre littéraire. Au grand dam de son agent, Elsie Thirkettle, que la littérature intéresse surtout pour son aspect commercial. Pour apaiser les tensions qui règnent entre eux, ils s’affrontent au Cluedo et sortent dans le grand monde. Comme ce fameux soir où Sir Robert Muntham, un ami d’enfance d’Ethelred ayant fait fortune dans la finance, les convie à dîner avec quelques notables. À peine ont-ils le temps de remarquer la saisissante ressemblance entre le magnifique manoir de Sir Robert et celui du Cluedo que leur hôte est retrouvé étranglé. Avec une corde. Dans la bibliothèque. Commence alors pour Ethelred et Elsie une nouvelle partie, bien réelle cette fois, d’autant plus « jubilatoire » que la pièce était fermée de l’intérieur lors du crime, et que seul l’un des dix convives présents a pu commettre le meurtre.

 Après Étrange suicide dans une Fiat rouge à faible kilométrage et Homicides multiples dans un hôtel miteux des bords de Loire, Ethelred et Elsie nous reviennent plus en forme que jamais pour une nouvelle enquête aussi passionnante que désopilante.

 

Après des études de géographie et une carrière au British Council qui l’a amené à vivre dans de nombreux pays étrangers, du Soudan à la Malaisie, L.C. Tyler a dirigé une association caritative. Il se consacre aujourd’hui entièrement à l’écriture.

ISBN papier : 978-2-35584-263-4 • ISBN numérique : 978-2-35584-264-1 • Format : 14 x 22 • Nombre de pages : 348 • Prix public papier : 19 € • Prix public numérique : 13,99 € • Mise en vente : juin 2015 • Code Interforum papier : 574726 • Code Interforum numérique : 574727

  / Prix, dates de parution, éléments techniques, couvertures, photos et crédits non contractuels

La presse en parle

 

« Le troisième opus d’une série délicieuse. Pas de gore ici, mais des rebondissements en pagaille, de l’humour constant, et un plaisir de tous les instants ! » The Guardian

Commentaires