Je vous aimais, terriblement

Jeremy Gavron

Traduit de l'anglais par Héloïse Esquié

 "Ma mère était une femme qui cherchait des solutions. Le suicide était une solution." 

  Londres, 1965. Hannah Gavron semble avoir tout pour elle. Une vie libre, deux enfants, des amis proches, des parents aimants, une carrière universitaire prometteuse et un livre sur le point d’être publié, L’Épouse captive, incursion féministe dans le monde des femmes au foyer. Quelques jours avant Noël, elle dépose son plus jeune fils, Jeremy, âgé de quatre ans, à  l’école, rejoint l’appartement d’un ami dans le nord de Londres, calfeutre les portes et les fenêtres et ouvre le gaz. Elle avait vingt-neuf ans.

Durant toute son enfance et son adolescence, Jeremy ne connaît rien de la fin tragique de sa mère. Après avoir découvert presque par hasard la dernière note écrite de sa main : « Dites aux enfants que je les aimais, terriblement », il entreprend d’affronter ce passé traumatique.
Qui était cette femme, sa mère, et pourquoi a-t-elle commis cet acte incompréhensible ? Quarante ans plus tard, Jeremy assemble patiemment les pièces du puzzle. Enquêteur tenace et passionné, il découvre des lettres, des journaux, des photos qui vont petit à petit restituer le portrait d’une jeune femme talentueuse libre et complexe, essayant de faire sa place dans un monde d’hommes.
Dans une prose délicate et hypnotique, il nous offre un livre palpitant, qui prend littéralement au cœur.

« J’ai été envoûtée par les mémoires extraordinaires que Jeremy Gavron a écrites sur sa mère… » Ali Smith
 
« Un livre magnifiquement écrit et d’une honnêteté remarquable… Profondément touchant, instructif et captivant. » Esther Freud
 
 « Ensorcelant… Je vous aime terriblement peut se lire à la fois comme une enquête policière, car le lecteur sent son cœur s’emballer à chaque fois que l’auteur retrouve un nouveau témoin, et comme un travail d’histoire sociale, une charge pleine d’intelligence contre les limites qui étaient alors imposées aux femmes. » The Observer
  

 

Jeremy Gavron est né en 1961 et habite Londres. Ancien correspondant de presse à l’étranger, il a vécu en Inde et en Afrique. Il est l’auteur de trois romans et de deux essais. Je vous aimais, terriblement est son premier ouvrage traduit en français.
  

 ISBN papier : 978-2-35584-561-1 • ISBN numérique : 978-2-35584-612-0 • Format : 14 x 20 • Nombre de pages : 336 • Prix public papier : 21 € • Prix public numérique : 14,99 € • Mise en vente : février 2017  / Prix, dates de parution, éléments techniques, couvertures, photos et crédits non contractuels

Commentaires