Green River

Tim Willocks

Traduit de l'anglais par Pierre Grandjouan

« Étourdissant. Peut-être le plus grand roman jamais écrit sur la prison. »
James Ellroy

Dans la lignée de OZ, le chef-d’œuvre du thriller carcéral, par l’auteur de La Religion.

Green River, pénitencier de sécurité maximale au Texas. Un véritable enfer dans lequel, entre tensions raciales et violences quotidiennes, vivent cinq cent âmes perdues. Un univers sans pitié où le silence n’existe pas, l’obscurité non plus. C’est là que Ray Klein, ancien médecin, purge sa peine, en travaillant à l’infirmerie. Alors que sa libération approche, une émeute éclate dans la prison. Au milieu du chaos et de l’anarchie, Ray, qui est tombé amoureux de Juliette Devlin, psychiatre judiciaire, va tout mettre en œuvre pour la sauver alors qu’elle est séquestrée avec ses patients dans l’infirmerie.

Avec ce huis clos impitoyable peuplé de figures effrayantes, depuis John Campbell Hobbes, directeur de prison jusqu’à Henry Abbott, meurtrier schizophrène, Tim Willocks nous offre un portrait terrifiant de la vie carcérale. Il nous donne surtout un thriller prodigieux, au rythme haletant et au suspens oppressant.

 

Tim Willocks est né en 1957. Grand maître d’arts martiaux, il est aussi chirurgien, psychiatre, producteur et écrivain. Scénariste, il a travaillé avec Steven Spielberg et Michael Mann. Souvent comparé à James Ellroy ou Norman Mailer, il est l'auteur de six romans, parmi lesquels La Religion (Sonatine, 2009). Il vit en Irlande.

ISBN : 978-2-35584-049-4 • Format : 14 x 22 cm • Nombre de pages : 650 • Prix public : 20 euros • Mise en vente : 1er Avril 2010 • Interforum : 430 207 / Prix, dates de parution, éléments techniques, couvertures, photos et crédits non contractuels

Commentaires