Box-office

Charles Fleming

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Benjamin Legrand

« Une fois tous les 10 ans sort un livre sur Hollywood qui vous laisse bouche bée. Box-office est le livre de cette décennie. Il contient davantage de révélations sur la Mecque du cinéma que tous les films de l'année. » Total Films

La biographie de Don Simpson. Dans la lignée des ouvrages de Peter Biskind, un formidable voyage dans le cinéma américain des années 80.

Steven Spielberg déclara un jour : « Si quelqu'un est capable de me décrire son idée en vingt-cinq mots maximum, ça veut dire que ça fera plutôt un bon film », vision des choses qui tranchait avec le cinéma complexe des années 70, quand des films d’auteur comme Le Parrain ou Chinatown rencontraient les faveurs du public. Le coup d’envoi était donné pour les années 80, années fric et cocaïne, ère du marketing et du « produit calibré » par excellence. Producteur avec Jerry Bruckheimer de Flashdance, de Top Gun, Don Simpson incarna mieux que nul autre cette époque, qu’il marqua de son empreinte – et de ses excès. Monstre du box-office, cet homme de toutes les démesures, dont la paranoïa n’avait d’égal que son incroyable talent pour le succès, fut en effet le pire bad boy d’une ville pourtant ouverte à toutes les excentricités. Né en Alaska en 1943, sa mort à l’âge de 52 ans ne surprit personne, tant son mode de vie était tenu pour le plus scandaleux d’Hollywood.

À partir de nombreuses d’heures d’entretiens avec les protagonistes de cette aventure, de Paul Schrader à Jay McInerney, Charles Fleming nous livre des centaines d’anecdotes et de secrets de tournage jusqu’alors inédits. Plus encore que de faire le portrait d’un homme et d’une époque, il lève le voile sur les dessous d’un système et ses liens avec le crime organisé. On y croise en effet, parmi les proches de Don Simpson, Anthony Pellicano, homme de tous les coups bas du cinéma hollywoodien depuis plus de vingt ans, Heidy Fleiss et ses réseaux de call-girls, ou encore Rayce Newman, le dealer des stars. Box-office ou la biographie du producteur le plus déjanté d’Hollywood, celui qui voulut être une légende, et qui le devint.

Charles Fleming est journaliste. Il collabore à Newsweek, Variety, Entertainement Weekly et Vanity Fair.

ISBN : 978-2-35584-025-8 • Format : 14 X 22 cm • Nombre de pages : 350 • Prix public : 22 euros • Mise en vente : 23 avril 2009 Interforum : 409989 / Prix, dates de parution, éléments techniques, couvertures, photos et crédits non contractuels

Commentaires